Menu
Accueil
Articles
100% Poilus
Sondage
Le site
 Impecable, j'adore
 Pas trop mal
 Bof bof...
 Une belle merde

 
Autres Sondages
Musiques

Cliquez sur l'image pour écouter les musiques MP3
Sections


  Vacances à Cauterets
Catégorie : Aucune
Ajouté le : 24/04/2008 19:51
Auteur : midnight
Lectures : 211
Commentaires : 2 [ Poster un commentaire ]
Note :  [ Evaluer ]

Alors là y’a du dossier !




Une Semaine inoubliable à la montagne avec Anto, Alex, PQ, Eloise et Zoé.
Notons qu’il aura fallu aux filles une patience hors du commun pour nous supporter, mais après tout, on n'est pas des bêtes: quand un reproche nous était fait, on savait poliement faire la part des choses en répondant à ces demoiselles avec moult tact « arrêtes de me scier les couilles, raclure de bidet »

Nous avons posé le pied dans l’appartement le samedi 23 Février 2008 en milieu d’après midi, un bel endroit tout rangé et bien propre…3h plus tard il ne l’était plus !
Force nous était de fêter « dignement » notre arrivée dans ces lieux, c’est pourquoi avec mon très cher et tendre collègue Antonin, nous ne pûmes nous empêcher de sauter sur les 5L de Ricard qu’il avait pris le soin d’apporter (élément indispensable au bon déroulement du séjour) L’apéro commença à 18h ou 18h30 dans notre petit salon convivial, puis nous fûmes rejoins par PQ et Alex pour une partie de Pigeon dont j’avais établi les règles, à l’aide d’un jeux de cartes. Une finale saignante avec ce merdeux de Dupuyo me convertit en cascadeur amateur, sautant sur les voitures des résidents, et faisant une belle roulade dans une méchante pente dans laquelle Alex stoppa ma chute avant que je ne m’écrase quelques mettre plus bas dans 3m de vide (merci Ponpon). Mon crash ayant été évité nous rentrâmes à l’appartement ou je terminai la nuit dans les WC….et oui quand on boit le Ricard au pichet, ce sont des choses qui arrivent…



Une Bonne nuit de sommeil et hop…7h30 debout la compagnie, la neige n’attend pas !
Tout le monde s’équipe, en tenu de combat, Snow et patinettes en mains nous partons pour les télécabines, à quelques mettres de l’appart, plus bas.
La journée sportive commence alors que nous sommes seulement en bas de la résidence, dans
LE CHEMIN DE CAILLOUX…un raccourcis de 5minutes, ou plutôt un parcours du combattant : étroit, pentu, bloqué par quelques rochers qu’il faut escalader et d’autres qu’il faut dépister sous peine de glisser dessus…Déjà, arrivé en bas on a l’impression d’avoir fait du sport pour la journée…sauf que ça c’est l’aller…au retour, avec la fatigue qui accompagne une journée de ski, il faut alors le monter ! Un carnage pour les jambes…plus on monte, plus c’est dur, avec au final tout en haut, ces putins de marches en bois à presque 90° (encore plus drôle à faire avec des chaussures de ski)…quelle horreur, on rêve d’un ascenseur.


Après 10minutes de télécabine, à profiter des paysages somptueux à des dizaines de mètres au dessus du sol et a faire peur à une petite fille et sa maman (assissent avec nous) en envisageant tout haut des scénarios catastrophes, on peut enfin toucher la neige qui, jusque là, n’était à notre portée que sur les cartes postales !



La petite compagnie se chausse, mais pour ma part il me faut être assisté d’Anto qui m’aide comme il peut à mettre ces foutues patinette et à coincer ces salopries de liches. Eloise, et Ponpon affronterons la montagne avec leur snowboards, PQ apprendra a nager la brasse coulée avec des skis, quant Anto et moi, nous patinetterons !
Les premières glisses sont un vrai plaisir : profiter de la piste encore vierge de toute trace en se laissant caresser par l’air glacé !
On rigole, on tombe surtout PQ au tout début qui est incapable de tenir sur ses pattes plus de 2 mètres et descend plus souvent les pistes sur le cul et sur le ventre que sur ses skis (en laissant derrière lui d’énormes tranchés !)
Anto se croit sans doute aux 24h du Man à voir comment il trace ! Une fusée en patinette ! Rien que de le voir, ça me donne envie de dégueuler…
Ponpon, les premiers jours, joue les apprentis sorciers avec son Snow, effectuant ainsi, les mêmes figures que PQ, à savoir le « 380 Casse tes ratiches », « le Flip Laboure tout », et enfin, le « Tout Schuss je sais pas Freiner ». Mais au fil des jours il apprend à manier l’engin avec plus de subtilité.
Quand à Lolo, elle maîtrise la chose, c’est surtout nous, allant n’importe où n’importe comment qu’elle a du mal à gérer lol. Elle a la mérite de ne s’être rien cassé en glissant à nos côtés. Elle a surtout appris à éviter les débiles et pour ça je dis Bravo ^^.


Une fois la glisse terminée, il faut a nouveau passer par LE CHEMIN DE CAILLOUX…rien que de l’écrire ça ma fatigue…
Une fois cette épreuve digne des travaux d’Hercule accomplie, repos à l’appart qui sent les pieds, et la transpiration…aaah un endroit où il fait bon vivre ! Piscine, Sauna, Hammam, Apéro, une hygiène de vie irréprochable…jambon mayonnaise, chips, Ricard, Whisky…etc.
Des soirée animées à rire aux larmes, que du bonheur, surtout quand Alex et PQ s’engueulent comme un vieux couple (c'est-à-dire dire du moment où ils se réveillent, jusqu’au soir)
On peut entendre,depuis le salon, le doux réveille de nos confrères dans un torrent d’insultes « t’es vraiment un gros enculé», « me pètes pas les couilles », « mais ta gueule »…De notre côté, avec Anto, on échange plus de gaz que de mots, histoire de parfumer l’air de bon matin !
Les filles, Elo et Zoé qui dorment ensembles, sont sages comme des images…y’a intérêt !
Cette pauvre Eloise essaiera portant de lutter pour regarder dans le calme « plus belle la vie » mais en vain…



La résidence est parfaite:
- une piscine chauffée (ou presque) dans laquelle PQ veut violer tout ce qui porte un maillot 2 pièces.
- Un bon hammam (chaud et humide), c'est-à-dire un gros œuf à 5places dans lequel on voit rien tant il y a de vapeur. En plus, il faut judicieusement choisir son siège sous peine de brûler vif des jambes (à cause du tuyau de sortie de vapeur mal incliné)
- Enfin, un Sauna (chaud et sec) que Anto prend plaisir à faire grimper à des températures insoutenables : nous ressortions sous forme de flaques.

Après une fin d’après midi aussi relaxante, nous sommes en général, en conditions pour prendre l’apéro ! Ou éventuellement aller se faire une petite ballade dans le centre ville très animé de Cauterets. En effet, boutiques souvenirs, restauration rapide, patinoire, casino, cinéma, salle de jeux, rien ne manque, ce qui rend le séjour d’autant plus agréable.

Je pense avoir évoqué les grandes lignes de notre aventure, qui pour ma part, restera gravée dans ma mémoire…et dans mon foie comme à chaque sortie avec vous les mecs !
Merci les gars, c’était grandiose !

CHOY